5th Floor North Side – 7/10 Chandos Street Cavendish Square – London W1G 9DQ

News

foto 2
La blockchain se met au service de l’assurance
Plusieurs cas d’usage ont été identifiés. Dans la gestion de sinistres où la blockchain est idéale pour apporter une preuve, la situer dans le temps et même la géolocaliser, des initiatives ont d’ores et déjà émergé, telles que Chainly, pour l’automobile, et Monuma, pour les objets de valeur. La blockchain a également été testée sur des « smart contracts » pour digitaliser un contrat d’assurance ou de réassurance.
foto 1
La blockchain, la technologie ultime pour combattre la contrefaçon alimentaire?
Mais « les acteurs aujourd’hui qui réagissent le plus par rapport à cela, qui se sentent le plus responsabilisés, ce sont les acteurs de l’agroalimentaire », nous a assuré Matthieu Hug, cofondateur et CEO de Tilkal, startup qui utilise la blockchain et le big data pour assurer la traçabilité et la transparence des supply chains dans l’industrie alimentaire.
foto 11
Carrefour annonce la traçabilité de son camembert via la blockchain
En ce qui concerne le camembert, depuis la collecte du lait jusqu’à l’arrivée en rayon, l’’ensemble des intervenants dans la chaîne seront accessibles pour le consommateur via la lecture par son smartphone d’un QR code sur l’emballage. Carrefour travaille avec IBM sur le déploiement technique de sa blockchain.